EXPERT INSIGHT

10 critères à prendre en compte lors de la sélection d'un logiciel de modélisation orthopédique pour votre appel d'offres PACS

4 min. de lecture

Motif illustré de contours d'os colorés avec différentes mesures

Les logiciels de planification orthopédique sont essentiels pour planifier et réaliser avec précision des prothèses articulaires, corriger des déformations ou gérer des fractures. Lors de la préparation d'un appel d'offres pour un système d'archivage et de communication d'images (PACS), il est souvent demandé aux chirurgiens orthopédiques de dresser une liste d'exigences détaillées pour le logiciel de création de modèles orthopédiques qui fera partie de leur PACS pendant les 5 à 7 prochaines années. Cet article fournit des conseils sur la hiérarchisation des critères d'évaluation afin de sélectionner la meilleure solution, ce qui rend le processus de prise de décision facile et sans stress.

1. Convivialité

L'une des caractéristiques essentielles d'un logiciel de création de modèles orthopédiques de qualité est la convivialité. Le logiciel et les modèles orthopédiques devraient être faciles à apprendre et à utiliser, ce qui permettrait aux orthopédistes d'exploiter rapidement tout le potentiel de l'outil. Les logiciels qui rationalisent la planification préopératoire avec des flux de travail automatisés grâce à l'intelligence artificielle (IA) constituent également un avantage important. Les flux de travail simples et faciles à utiliser permettent aux chirurgiens orthopédiques de se concentrer sur les soins aux patients plutôt que sur les tâches manuelles et fastidieuses du logiciel.

2. Une bibliothèque d'implants intelligente en ligne

Un autre facteur critique est la compatibilité avec les divers implants et instruments orthopédiques utilisés par l'hôpital. Les modèles sont souvent composés de plusieurs éléments qui doivent tous être intelligents. Par exemple, n'autoriser que les correspondances avec l'existant et empêcher la sélection d'options de taille de modèle incompatibles. Il est important de prêter attention à cet aspect, car la plupart des logiciels orthopédiques ont des modèles remarquablement simples.

Les modèles d'implants devraient également être stockés dans le cloud afin d'éviter les téléchargements manuels ou la maintenance. Une bibliothèque régulièrement mise à jour permet d'accéder instantanément aux modèles nécessaires.

Médecin tenant un ordinateur portable avec le logiciel OrthoView et passant sa main au-dessus du genou d'un patient, mis en évidence par un visuel illustré des os.

3. Variété de procédures

Le logiciel doit également comprendre des procédures et des flux de travail qui répondent aux besoins de l'ensemble du service orthopédique. Les modèles orthopédiques devraient inclure les remplacements d'articulations, les corrections de déformations, les procédures pédiatriques, les évaluations de la colonne vertébrale et les procédures de gestion des fractures. Cette variété évite aux hôpitaux d'avoir à acheter plusieurs logiciels pour s'adapter aux différentes procédures.

4. Précision

La précision est essentielle à la réussite de la chirurgie orthopédique. Un logiciel de création de modèles orthopédiques de haute qualité doit donc fournir une mise à l'échelle, des mesures, une taille de modèle et un positionnement précis afin de minimiser les erreurs pendant l'opération et d'améliorer les résultats pour le patient. Le logiciel de planification doit détecter si l'étalonnage est en dehors de la plage normale afin de repérer les dispositifs mal placés et d'éviter un plan de templage préopératoire inexact. Le logiciel doit également identifier et utiliser des repères osseux fiables pour obtenir des mesures précises. Certains points de repère sont plus sujets aux erreurs que d'autres. Assurez-vous donc que le logiciel utilise en priorité les plus fiables pour les mesures cliniques de base qui sont le moins affectées par la position de l'anatomie osseuse du patient sur une radiographie.

5. Formation et soutien

La formation interactive sur site et en ligne et l'assistance aux utilisateurs finaux sont deux autres éléments essentiels pour les fournisseurs de logiciels orthopédiques afin de permettre une planification adéquate. Un portail éducatif avec des tutoriels vidéo et des webinaires à la demande est un plus et permet aux utilisateurs d'apprendre en continu à leur propre rythme. En outre, une formation spécifique pour les radiographes sur le positionnement des marqueurs d'étalonnage garantit la précision de la mise à l'échelle des rayons X.

Enfin, une assistance technique doit être assurée 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 pour garantir une installation optimale des logiciels, une intégration transparente dans le système de l'hôpital, des contrôles de maintenance réguliers, des mises à jour logicielles et des réponses immédiates aux problèmes ou aux demandes de renseignements.

6. Intégration du PACS sur le Web

L'intégration avec d'autres systèmes hospitaliers, tels que le PACS et les dossiers médicaux électroniques (DME), est cruciale pour partager de manière transparente les données des patients entre les systèmes et réduire le besoin de saisie manuelle des données. Aujourd'hui, l'évolution des centres de soins de santé d'un seul à plusieurs établissements a conduit des fournisseurs de PACS tels que Philips, AGFA, Fujifilm, Change Healthcare et Merative à élaborer des solutions d'imagerie d'entreprise fonctionnant à partir de l'informatique dématérialisée (cloud). 

Un médecin regarde un ordinateur portable dont l'écran montre un os pelvien avec des mesures projetées vers le haut.

Outre l'intégration avec ces PACS, le logiciel de création de modèles doit également offrir un déploiement basé sur le web pour un accès facile à partir de n'importe quel poste de travail équipé d'un navigateur web et des mises à jour logicielles sans souci qui offrent de nouvelles fonctionnalités et des outils de planification orthopédique. Les fournisseurs de PACS sont les mieux placés pour donner des conseils sur les logiciels qui conviennent le mieux à leur système.

7. Sécurité et confidentialité des données

La gestion des données des patients est une préoccupation importante lors du choix d'un PACS ou d'un logiciel de création de modèles orthopédiques. Le logiciel doit garantir la conformité avec des réglementations telles que HIPAA et GDPR. Des protocoles d'authentification et de sécurité avancés sont nécessaires pour garantir que les données des patients sont à l'abri d'un accès non autorisé ou de tentatives de piratage. Aujourd'hui, la plupart des vendeurs utilisent des systèmes cloud tels que Google, Microsoft ou Amazon pour bénéficier de leur technologie de pointe en matière de confidentialité et de sécurité des données.

8. Rapport qualité-prix

Les hôpitaux doivent tenir compte du coût, mais aussi garder à l'esprit que le choix d'un logiciel moins cher peut compromettre la qualité du logiciel ou des modèles, la disponibilité des procédures, le niveau d'assistance, la disponibilité des mises à jour ou la fonctionnalité générale. Les coûts de certains logiciels de création de modèles orthopédiques sont répartis par module et par procédure, et ils peuvent être élevés si tous les modules sont regroupés. Certains facturent également des frais supplémentaires pour l'assistance ou les mises à jour. Ainsi, pour déterminer la valeur, assurez-vous d'avoir une vision claire de l'ensemble du paquet, y compris les coûts du logiciel et des modules, de la maintenance, de la mise à niveau et de l'assistance.

9. Réputation

La réputation est un facteur clé à prendre en compte lors de la sélection d'un logiciel, d'autant plus qu'il s'agit d'un outil et d'un service qui, en fin de compte, a un impact sur les patients. Un logiciel provenant d'un fournisseur réputé et jouissant d'une grande satisfaction de la part des utilisateurs finaux fournira un logiciel et une assistance de haute qualité, ce qui réduira le risque de problèmes au cours de l'opération. Vous pouvez vérifier la réputation des logiciels de création de modèles orthopédiques auprès des fournisseurs de PACS, car ils savent lesquels sont les plus complets, ont la meilleure intégration et offrent l'assistance la plus expérimentée.

Professionnel médical regardant une projection des os du bassin avec des mesures.

10. À l'épreuve du temps

Enfin, le choix d'un logiciel dont la feuille de route pour les développements futurs est claire vous permet d'être certain qu'il restera une solution viable à long terme. Au fur et à mesure que la technologie progresse et que les attentes des patients augmentent, l'automatisation et les capacités de planification avancées devraient figurer sur les feuilles de route de développement afin de fournir des plans plus rapides, plus exacts et plus précis. Le logiciel doit également être capable de s'adapter à l'évolution des technologies de l'information dans le domaine de la santé et des environnements PACS des hôpitaux.

En conclusion, le choix d'un logiciel de création de modèles orthopédiques adapté à un appel d'offres hospitalier nécessite une réflexion approfondie et une hiérarchisation de plusieurs facteurs, notamment la convivialité, la compatibilité avec les implants, la compatibilité avec le cloud et l'assistance. En évaluant ces facteurs, les hôpitaux peuvent sélectionner un logiciel qui leur permettra de fournir les meilleurs soins possibles à leurs patients et d'améliorer l'efficacité et la précision de leurs procédures orthopédiques.

L-103388-01


Partageons :

Share on Facebook
Share on Twitter
Share on LinkedIn
Share with Pocket

Vous aimerez peut-être aussi

Ne ratez jamais une histoire comme celle-ci. Recevez-les dans votre boîte de réception une fois par mois.