wall thickness.png

Épaisseur de paroi

D’une manière générale, nous recommandons une épaisseur de paroi minimale de 1 mm. Les pièces plus volumineuses peuvent nécessiter une épaisseur de paroi supérieure, ainsi que des côtes ou filets supplémentaires. Il est possible d’obtenir des caractéristiques plus fines pour les charnières souples avec des parois ne dépassant pas 0,5 mm, mais la longueur doit être limitée à 10 mm lorsqu’elles sont uniquement fixées à une extrémité ou à 25 mm lorsqu’elles le sont sur deux côtés. Grâce à l’isotropie optimisée des caractéristiques mécaniques, les charnières peuvent être orientées dans diverses directions sans risque de rupture.

holes.png

Modèle creux

Nous recommandons d’évider les modèles solides autant que possible, et lorsque l’épaisseur de paroi dépasse 20 mm pour économiser le matériau et éviter les retassures. Nous recommandons également une épaisseur de paroi de 2 à 3 mm et l’ajout d’au moins deux orifices d’un diamètre minimum de 2 mm pour l’évacuation de la poudre.

holes.png

Orifices

Il est possible de créer des orifices ou perforations, ainsi que des conduits. Le diamètre recommandé pour ces orifices est de 2 mm, avec un minimum de 1 mm, mais un processus post-production sera nécessaire pour éliminer l’excès de poudre. Il se peut que de la poudre résiduelle reste coincée à l’intérieur des conduits complexes. Il est conseillé de concevoir une bande ou une chaîne traversant le conduit pour faciliter le retrait de la poudre une fois la pièce imprimée. D’une manière générale, les orifices ou conduits complexes nécessitent des diamètres supérieurs pour permettre le retrait total de l’excédent de poudre.

interlocking parts.png

Pièces d’enclenchement

Il est possible d’imprimer des pièces d’enclenchement et des assemblages en une seule fois. Les pièces imprimées ensemble doivent être espacées d’au moins 0,5 mm.

lattice structures.png

Structures lattices

Les structures lattices permettent de réduire le poids, ainsi que la quantité de matériau requise. N’oubliez pas d’observer un écart minimum de 1 mm entre les mailles afin de pouvoir retirer la poudre résiduelle.

embossed & engraved.png

Détails embossés et gravés

Pour les textures embossées ou gravées, nous recommandons de définir une épaisseur d’au moins 0,25 mm. Pour garantir la lisibilité des textes gravés ou embossés, nous recommandons d’utiliser des lettres avec une épaisseur de ligne minimale de 0,5 mm, une profondeur de 1 mm, ainsi qu’une hauteur globale d’au moins 2,5 mm.

top vs bottom surfaces.png

Surfaces supérieures et inférieures

Suite au processus, les surfaces supérieures ont tendance à être légèrement concaves ; la surface n’est pas plane, car la zone centrale est plus basse que les bords et les couches deviennent plus apparentes en raison de l’effet d’escalier. Les surfaces inférieures ne sont pas affectées par cet effet et sont toujours planes. Notre équipe sélectionnera la meilleure orientation en fonction de la géométrie de votre pièce.

warpage-deformities.png

Gauchissement et déformations

Nous recommandons vivement de ne pas concevoir des surfaces larges et plates dans des dimensions telles qu’une page A4. Dans la plupart des cas, le modèle se déformera. Ce processus estappelé le «gauchissement». Même si des nervures de support sont créées sous la surface, cela ne résout pas le problème. Cela augmente même encore le risque de déformation. La clé est d’éviter les grandes surfaces planes.

Recommandations pour le lissage

Pour obtenir une finition lisse, la pièce est placée dans un tonneau de polissage avec de petites pierres qui vibrent à une fréquence élevée pour lisser la surface de la pièce.

Robustesse et fragilité

Plusieurs facteurs rendent le résultat du processus de polissage difficile à prédire complètement. L’un d’eux est la géométrie de la pièce, qui peut agir différemment chaque fois qu’elle est placée dans la machine de tribofinition. En général, la pièce doit présenter une épaisseur de paroi de minimum 1mm sur toute sa superficie. Bien que nous placions et orientions avec minutie les pièces dans nos imprimantes pour minimiser les «points fragiles» créés par la construction par couches de la pièce, certains éléments de la conception peuvent être plus sensibles aux impacts des pierres de polissage que d’autres. Par conséquent, nous suggérons d’ajouter une épaisseur de paroi supplémentaire si la conception le permet. Le lissage est déconseillé si la pièce présente de petits détails comme des tiges, car elles sont susceptibles de se briser pendant le processus de polissage. La dimension la plus grande de la pièce ne doit pas excéder 200 mm, car les pièces plus grandes peuvent se coincer pendant le processus de lissage. La dimension la plus petite ne doit pas être inférieure à 30 mm, car les pièces plus petites peuvent se briser pendant le processus.

Polissage interne

La petite taille des pierres de polissage signifie qu’elles peuvent facilement se coincer dans les petits trous. Par conséquent, nous recommandons pour les ouvertures nécessitant un polissage un diamètre supérieur à 6,5 mm. Cela contribue à empêcher les pierres de se coincer dans le modèle. Noter également que l’intérieur du modèle sera toujours moins poli que l’extérieur. En réalité, la pièce ne sera pas polie du tout sur la face intérieure si les trous sont inférieurs à 6,5 mm, car les pierres ne pourront pas entrer.

Bords arrondis

Si la pièce contient des bords acérés, ceux-ci seront arrondis. Les angles arrondis et les transitions harmonieuses entre les surfaces présenteront un degré de polissage supérieur aux bords acérés.

Détails estampés et gravés

Les pierres de polissage ont tendance à estomper les détails estampés sur le modèle. S’assurer de rehausser ces détails d’au moins 1 mm, autrement ils peuvent disparaître lorsque le modèle est poli. Les détails gravés sont moins problématiques car, dans la plupart des cas, les pierresne pourront pas atteindre l’intérieur de la gravure; cependant, les bords peuvent être affectés. Par mesure de précaution, s’assurer que les gravures ont une profondeur supérieure à 1 mm.

File re.jpg

Formats de fichier requis pour OnSite

Nous acceptons les formats suivants : STL, 3DS, 3DM, OBJ, WRL, MATPART, STP, SKP, SLDPRT, STEP, CATPART, IGES, MODEL, MXP et MGX.

En plus de ces formats de fichier, des contraintes s'appliquent également à leur contenu. Afin de vous offrir la meilleure qualité possible et d'assurer une traçabilité, nous autorisons la commande d'un seul modèle par pièce sur OnSite, notre plateforme en ligne. Cela signifie qu'il ne peut y avoir qu'une seule pièce par fichier. Si un fichier contient plusieurs pièces, nous le traiterons comme un seul modèle ou une seule pièce, ce qui signifie que les entités seront entrecroisées ou assemblées les unes dans les autres (le cas échéant, consultez les caractéristiques techniques ci-dessous). Sinon, votre pièce ne sera pas traitée correctement. 

Caractéristiques techniques

Délai standard 5 jours ouvrés (commandes en ligne et hors ligne)
Précision standard ± 0,3 % (limite inférieure ± 0,3 mm)
Épaisseur des couches 0,08 mm
Épaisseur minimale de la paroi 1 mm, mais des charnières souples sont possibles à partir de 0,5 mm
Détail minimum 0,25 mm
Jeu minimum 0,4 mm entre 2 pièces qui doivent s'assembler
0,5 mm entre 2 pièces construites ensembles
Dimensions maximales des pièces 256 x 340 x 360 mm
Présence de pièces imbriquées ou enclavées ? Oui
Structure de la surface D’une manière générale, les pièces non finies arborent une surface lisse gris pierre, sans couche visible. Les pièces fabriquées via la technologie Multi Jet Fusion peuvent être sablées et colorées / imprégnées.