Matériau et technologie à l’épreuve du temps.

L’impression 3D métal a une place unique dans le développement de produits actuels. Elle permet la fabrication directe de pièces finales complexes et facilite l’outillage pour les technologies de fabrication conventionnelles, réduisant les coûts et les délais. Cette technologie est également appelée frittage laser direct de métal (DMLS / Direct Metal Laser Sintering) et fusion sélective par laser (SLM / Select Laser Melting).

Demander un devis Contactez-nous

Comment fonctionne l’impression 3D métal ?

L’impression 3D métal est une technologie laser qui utilise des métaux frittés. Tout comme pour le frittage laser, un laser haute puissance fonds les particules sur le lit de poudre pendant que la machine distribue des couches de poudre métallique uniformes. Les structures de support sont automatiquement générées et construites simultanément, dans le même matériau. Elles sont ensuite retirées manuellement. Une fois terminée, la pièce est soumise à un traitement thermique.

Pourquoi choisir l’impression 3D métal ?

Cette technologie associe la flexibilité de conception de l’impression 3D aux propriétés mécaniques du métal. Qu’il s’agisse de parties d’outillages avec canaux de refroidissement ou de structures légères pour l’aérospatiale, toutes les applications impliquant des pièces métalliques complexes peuvent bénéficier de l’impression 3D.

 

Applications idéales pour l’impression 3D métal

  • Prototypes entièrement fonctionnels

  • Outils de production

  • Outillage, comme les moules et inserts

  • Boîtiers rigides

  • Conduits

  • Pièces de rechange

  • Échangeurs de chaleur et puits thermiques

Avantages de l’impression 3D métal :

  • Propriétés mécaniques similaires à celles des pièces moulées
  • Pièces en métal légères
  • Cycles de production plus courts
  • Production rapide et économique de pièces complexes

Besoin d'inspiration pour l'impression 3D métal?
Essayez ce guide d'application gratuit.

Télécharger

Caractéristiques techniques pour l’impression 3D métal

Délai standard : 10 jours ouvrables minimum, en fonction de la taille de la pièce, du nombre de composants et des niveaux de finition.
Précision standard : ± 0,2 % (limite inférieure ± 0,2 mm)
Épaisseur des couches : AlSi10Mg : 0,03 – 0,1 mm
TiAl6V4 : 0,03 – 0,06 mm
316L (1.4404) : 0,03 – 0,1 mm
Épaisseur minimale de la paroi : 0,5 mm
Dimensions maximales des pièces : Les dimensions sont illimitées, car les composants peuvent être faits de différents sous-composants. L’enveloppe de construction maximale est de 250 x 250 x 300 mm.
Structure de la surface : De manière générale, la surface des pièces non finies est rugueuse, mais il est possible de l’améliorer à des niveaux de finition variés.

Matériaux adaptés à l’impression 3D métal

titanium.jpg

Titane (TiAl6V4)

Le TiAl6V4 est l’un des alliages les plus connus dans le domaine de l’impression 3D métal. Il combine d’excellentes propriétés mécaniques à une masse très basse. Ce matériau résiste à la corrosion et est utilisé dans de nombreux environnements techniques exigeants, comme l’aéronautique. Les applications incluent les prototypes fonctionnels, les pièces finales solides, les appareils médicaux et les pièces détachées.

aluminum.jpg

Aluminium (AlSi10Mg)

L’AlSi10Mg est un alliage d’aluminium qui combine une forte résistance et de bonnes propriétés thermiques à une masse réduite et des possibilités de post-traitement flexibles. C’est pour ces raisons que ce matériau est souvent utilisé dans l’automobile, l’aérospatiale et l’automatisation. Les applications comprennent les boîtiers, les conduits, les éléments de moteur, les outils de production et les moules, tant à des fins de prototypage que de production.

stainless-steel.jpg

Acier inoxydable (316L or 1.4404)

Le matériau 316L, un alliage d’acier inoxydable à faible teneur en carbone aussi appelé 1.4404, est très résistant à la corrosion et très robuste. L’acier inoxydable par impression 3D est très malléable et présente de bonnes propriétés thermiques. Il peut être utilisé pour les applications liées à la salubrité alimentaire, les composants des machines et les outils de production. Autres applications : conduits, prototypes durables, pièces de rechange, instruments médicaux et équipements de la personne.